Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

François HELIE agressé à l'issue du Conseil Municpal !

Publié le par Front National 3°circonscription de l'essonne

Depuis plus de six mois, les résidents de la place de la Mairie à Etréchy sont excédés par les nuisances commises le soir et la nuit par une bande de « jeunes » qui squattent le kiosque à musique ou les bancs publics et qui s'adonnent à la consommation massive d'alcool et de cannabis.

 

Une pétition de la part des riverains a même été remise à madame Dailly, maire d'Etréchy, et malgré des passages réguliers des forces de gendarmerie, la situation perdure, surtout les week-ends.

 

Il est de notoriété publique à Etréchy que certains de ces « jeunes », dont la plupart sont étrangers à la commune, s'adonnent à un trafic de stupéfiants.

 

Vendredi 16 décembre, durant le conseil municipal nous entendions, provenant de la place de la Mairie, de nombreux éclats de voix et de la musique à très fort volume. Nous recevions même des SMS de la part de riverains excédés nous informant qu'ils venaient d'envoyer un nouveau mail à madame le maire lui demandant de faire cesser une fois pour toutes ces nuisances, car ces « jeunes » les insultaient après une énième demande de faire moins de bruit.

 

A l'issue du conseil municipal, nous avons pu observer que les « jeunes » étaient en effet sur un banc public sous les fenêtres des Strépiniacois et à l'aide d'une enceinte portative écoutaient de la musique à très fort volume tout en fumant du cannabis, reconnaissable à l'odeur ambiante. Nous constations aussi que ces derniers posaient leurs bouteilles d'alcool sur le toit des véhicules des résidents stationnés à cet endroit.

 

Nous avons dénoncé cet état de fait à la directrice générale des services de la mairie qui a procédé à la fermeture des grilles et cette dernière en a alerté Madame le maire qui est allée à la rencontre de ce groupe afin de lui demander de cesser ce trouble à l'ordre public.

 

Or, Madame le maire, n'a absolument pas eu conscience de l'attitude très menaçante des membres du groupe qui l'entouraient De plus, d'autres « jeunes » qui se trouvaient à bord de véhicules commençaient à se regrouper.

 

Nous sommes alors allés à la rencontre de Madame le maire afin de l'informer de la dangerosité de cette situation notamment pour son intégrité physique. François HELIE, lui déclarait que si elle restait au contact de ces personnes, ce «serait à ces risques et périls».

 

Alors que François Helie, s'était clairement identifé comme élu, ila de suite reçu un coup de poing au niveau du visage de la part d'un des jeunes qui se targuait d'être de la Cité de la Grande Borne à Grigny et d'après lui, de sortir de la prison de Fleury Merogis . Et c'est après que François HELIE ait repoussé son agresseur que cinq autres personnes lui ont assené coups de poings et coups de pieds jusqu'à l'amener au sol !

 

Il a fallu l'arrivée de Strépiniacois qui sortaient nombreux avec leurs enfants de l'église où s'achevait le concert de Noël pour calmer la situation jusqu'à l'arrivée des gendarmes.

 

François HELIE, souffrant de douleurs aux jambes et au visage est allé faire constater par un médecin ses blessures et a déposé plainte pour les faits.

 

Les élus d'Etréchy Bleu Marine sont solidaires des résidents de la place de la Mairie dont la tranquillité publique est sacrifiée par la présence chronique de délinquants galvanisés par l'inaction des pouvoirs publics !

 

Les élus d'Etréchy Bleu Marine condamnent cette lâche agression dont a été victime leur collègue de la part de ces délinquants dont aucun n'est issu d'Etréchy et qui profitent du vide sécuritaire la nuit sur la commune pour s'adonner à toutes sortes de nuisances et de délits !

 

Les élus d'Etréchy Bleu Marine réitèrent leur demande pour que Madame le maire missionne la police intercommunale, afin que ses horaires soient décalés en soirée le week-end.

 

Les élus d'Etréchy Bleu Marine demandent à M. Jean-Marc FOUCHER, président de la CC Juine et Renarde, d'augmenter les effectifs de la police intercommunale qui, actuellement, ne correspondent absolument pas à la réalité du terrain !

 

Les élus d'Etréchy Bleu Marine resteront vigilants sur ce dossier sécuritaire qui prouve bien que nous faisons face à une délinquance itinérante et que les zones rurales profitent à cette délinquance en raison du manque de moyens employés et de réponse pénale appliquée !

Les élus d'Etréchy Bleu Marine

Commenter cet article