Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

14 juillet : la France est en fête !

Publié le par Front National 3°circonscription de l'essonne

14 juillet : la France est en fête !

Ce 14 juillet, la France célèbre sa fête nationale. Cette dernière a été instituée par la loi de 1880, en référence à une double date, celle du 14 juillet 1789, date de la prise de la Bastille, jour symbolique entraînant la fin de la monarchie absolue et suivi de la fin de la société d’ordres et des privilèges, et celle du 14 juillet 1790, jour d’union nationale lors de la Fête de la Fédération.

Nous ne devons pas oublier que des hommes et des femmes se sont battus pour mettre fin à ces privilèges et la prise de la bastille était tout un symbole.

Aujourd'hui et partout en France, le peuple français célèbre sa communion et c’est l’occasion de le faire autour de ses armées, de ses réserves civiles et de ses couleurs.

Pour le Front National, cette date est important car nous célébrons notre patrie, bien mise à mal ces dernières années par des décisions politiques antipatriotiques et des prises d’intérêts financiers mettant à mal notre patrimoine national.

Mais la France est un grand pays et les français un grand peuple fier de son histoire et de son drapeau Bleu-Blanc-Rouge. Cette journée est là pour nous le rappeler.

Vive la France !

François HELIE

Voir les commentaires

Rythmes scolaires : Un flagrant délit de déni de démocratie

Publié le par Front National 3°circonscription de l'essonne

Rythmes scolaires : Un flagrant délit de déni de démocratie

Les nouveaux rythmes scolaires seront appliqués à la rentrée prochaine sur l'ensemble de la Communauté des Communes "Entre Juine et Renarde". Nos enfants auront classe le lundi - mardi - jeudi et vendredi de 8h30 à 11h30 et de 13h45 à 16h15 ainsi que le samedi matin de 8h30 à 11h30. Les NAP (nouvelles activités périscolaires) auront lieu une fois par semaine de 13h45 à 14h45.

La mise en place de cette réforme a été un long travail de concertation pour Mr MEUNIER, vice président "Enfance et Jeunesse" au sein de notre Communauté des Communes. Il a dû rencontrer les enseignants, puis les représentants des parents d'élèves et puis finalement prendre la seule décision digne de sens : LA SIENNE !

Et pourtant, dans la lettre municipale distribuée la semaine dernière à tous les Strépiniacois concernant la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, tout était limpide. Elle était le fruit d'une longue concertation entre les acteurs concernés, l'intercommunalité et la mairie.

Mais, que nenni !

Nous apprenons que les enseignants et les représentants des parents d'élèves ont refusé les cours le samedi à 80 %. Et nous ne parlons pas de la pétition signée par 1 000 parents d'élèves qui s'élevaient contre cette réforme et qui avait été remise à Mr BOURGEOIS, lors de son mandat.

Finalement, cette décision d'envoyer nos chères têtes blondes en cours le samedi matin est le fruit d'une concertation unilatérale digne d'une municipalité bananière.

Nous comprenons le désarroi des parents d'élèves et des enseignants qui se sont fait trahir par certains de leurs élus et qui relaient nos enfants derrière leur ego !

Il est trop tard pour que ces personnes revoient leur copie, mais il n'est pas trop tard pour que nous leur fassions comprendre qu'ils sont les représentants des citoyens et que ce ne sont pas les citoyens qui sont à la disposition de leurs desiderata.

Les élus Etréchy Bleu Marine exigent un vrai débat sur la question. Un débat transparent où chaque position est respectée, écoutée et où l'on applique les revendications de la majorité exprimée. Bref, un vrai débat démocratique !

Mais apparemment, la démocratie s'est arrêtée le 30 mars 2014, à l'issu du second tour des élections municipales et communautaires !

IMPRIMEZ NOTRE TRACT ET DISTRIBUEZ-LE A VOS PROCHES !

IMPRIMEZ NOTRE TRACT ET DISTRIBUEZ-LE A VOS PROCHES !

Voir les commentaires

Compte-Rendu du Conseil Municipal du 27 juin 2014

Publié le par Front National 3°circonscription de l'essonne

Compte-Rendu du Conseil Municipal du 27 juin 2014

42/2014 : Comptes administratifs – Budgets général et budgets annexes : Etant donné que que cette délibération portait sur les comptes de l’exercice 2013 et que nous n’étions pas élus à ce moment, nous nous sommes abstenus.

43/2014 : Comptes de gestion – Budget général et budgets annexes : Nous nous sommes aussi abstenus pour les mêmes motif que précédemment.

44/2014 : Affectation du résultat – budgets général : La section d’investissement présente pour 2013 un excédent d’investissement de 1 316 140,09 euros. Les restes à réaliser présentent un déficit de financement de 2 441,26 euros. La section de fonctionnement présente un excédent de 703 195,44 euros. Il était proposé de reporter au compte 002 en section de fonctionnement la somme de 703 195,44 euros et d'affecter au compte 001 le solde d’exécution d’investissement de 81 538 56 euros. Nous nous sommes abstenus pour les mêmes raisons.

Affectation du résultat – budgets de l’eau : La section d’investissement présente un déficit d’investissement de 348 217,30 euros, les restes à réaliser présentent un excédent de financement de 272 972,28 euros et la section de fonctionnement présente un excédent de 37 009,07 euros ; Il était proposé de reporter au compte 002 en section de fonctionnement la somme de 91 180,19 euros, au compte 001 le solde d’exécution d’investissement de 337 023,94 euros et d'affecter au compte 1068 la somme de 64 051,66 euros. Nous nous sommes abstenus pour les mêmes raisons.

Affectation de résultat – budget de l’assainissement : La section d’investissement présente un déficit d’investissement de 120 827,06 euros. Les restes à réaliser présentent un excédent de financement de 9 6800,9 euros et la section de fonctionnement présente un excédent de 164 038,27 euros. Il était proposé de reporter au compte 002 en section de fonctionnement la somme de 471,557,70 euros, d’affecter au compte 001 le solde d’exécution d’investissement de 33 781,89 euros et d’affecter au compte 1068 la somme de 43 461,98 euros. Nous nous sommes abstenus pour les mêmes raisons.

Notre position est confortée par le fait que la municipalité sur-budgétise le poste « investissement » afin de faire croire qu'elle va investir alors que rien n'a été fait à la fin de l'exercice. Ce qui permet de rattraper le dépassement du budget du poste « restes à réaliser ». Cette pratique est récurrente, mais doit rester, logiquement exceptionnelle d'après la cours des comptes.

45/ 2014 : Rapport de l’eau et de l’assainissement 2013. Il n'y a pas de délibération, les rapports sont uniquement commentés, mais nous vous donnons les principaux chiffres :

=> rapport annuel du délégataire du service de l’eau ( société des eaux de l’Essonne) 2 515 clients – 280 689 m3 distribués – 79,1 % de rendement – 45 389 ml de réseau - 100 % de taux de conformité de la qualité microbiologique de l’eau – le prix TTC du service de l’eau potable est de 2,54 euros le m3

=> Rapport annuel du délégataire du service de l’assainissement ( société des eaux de l’Essonne) 2 401 clients – 270 062 m3 assujettis – 32 885 ml de réseau de collecte d’eau – 1,41 euros TTC est le prix de l’assainissement par m3 d’eau consommée.

46/2014 : Demande à l’agence de l’Eau Seine-Normandie de l’aide à la qualité d’exploitation des systèmes d’assainissement collectif ( prime AQUEX) à hauteur de 50 % de l’aide reçue à la société fermière qui a été inscrit dans le contrat d’affermage. Nous avons voté pour car toute subvention ou demande de prime sont bonnes à prendre afin d’alléger les finances publiques.

47/2014 : Tarif des services du conservatoire. Une augmentation de 2 % était proposée. Nous avons voté pour car, malheureusement, les charges du conservatoire augmentent (salaires des professeurs, charges de fonctionnement...). Pour nous, cette augmentation était raisonnable et la mairie ne peut pas tout absorber. Il est logique que seuls les utilisateurs participent à cette augmentation à la place de chaque contribuable.

48/2014 : Tarif pour la saison culturelle 2014/2015. Nous avons voté pour car le centre culturel est déficitaire de 300 000 euros (vu en commission) et il est normal d’augmenter les tarifs afin de palier cette perte, d’autant plus que cette augmentation est minime. Nous avons établi en commission que les places gratuites, réservées par exemple aux conseillers municipaux seront désormais supprimées ; ce qui est logique !

49/2014 : Augmentation des bases retenues pour la détermination des tranches de quotient familial de 1,10 % (inflation au 01/01/2014). Nous avons voté pour car malheureusement, l’effort national doit être supporté par tout le monde, même si nous ne sommes pas les fautifs de cette situation)

50/2014 : Vente d’un terrain rue du Moulin à Vent. La commune met en vente un terrain de 500 m² pour un prix de 165 000 euros afin qu’un cabinet de kinésithérapeute s’installe. Nous ne pouvions que voter pour et saluons cette installation.

51/2014 : Acquisition de terrains boisés en « espace naturel sensible » d’une superficie totale de 10 211 m² pour un prix de 4 400 euros. Nous avons voté pour car cette acquisition permet de protéger les espaces boisés.

52/2014 : Demande de subvention départementale correspondant à la moitié du prix d’acquisition des terrain pré-cités. Nous avons voté pour.

53/2014 : Adhésion au service de médecine professionnelle afin que la commune adhère au service de médecine de travail par voie de convention. Nous avons voté pour, car le rattachement d’un médecin du travail à la commune serait bénéfique.

54/2014 : Convention de mise à disposition d’un agent de catégorie C du centre de gestion pour la période du 01/09/2014 au 15/03/2015 afin de palier un congé maternité d’une employée communale. Nous avons voté pour.

55/2014 : Convention relative à la transmission des données de l’Etat Civil et des avis électoraux (INSEE) par internet. Nous avons voté pour car cette convention permettra un meilleur acheminement des données.

56/2014 : Convention ( 2013/2014) avec la Communauté de Communes de l’Etampois concernant un professeur de flûte qui travaillait à Etréchy mais dépendait du Syndicat Intercommunal de musique des Vallées et Plaine de Beauce. Nous avons voté pour car ceci fluidifierait le traitement salarial.

57/2014 : Nomination d’un représentant au conseil de vie social du foyer « Les Tuyas »

58/2014 : Nomination d’un représentant du conseil au CNAS

QUESTIONS D’ETRECHY BLEU MARINE A Mme le Maire

Lors du Conseil Municipal du 06 juin dernier, nous avons voté les subventions aux associations. Nous n’avions pas souhaité prendre part à ce vote pour les raisons qui vous avaient été expliquées.

Or, dans le Procès Verbal de ce conseil, notre position est bien stipulée, mais il apparaît que nous avons voté « contre » lors de cette délibération.

Je vous prie de bien vouloir rectifier notre position prise. Nous ne pouvons avoir voté contre des décisions pour lesquelles nous n’avons pas voulu participer.

Réponse : En effet, vous avez bien stipulé que vous ne participiez pas au vote. Le Procès-verbal de compte rendu de C.M sera rectifié.


De plus, lors du Conseil Municipal du 30 avril dernier, nous avons élu les membres du Conseil Communal d’Action Social dont nous avons été écartés suite à une volonté municipale de ne pas augmenter le nombre de représentants. Une nouvelle demande d’intégration au sein de ce conseil vous a été formulée lors du dernier Conseil Municipal en tenant compte de l’installation prochaine de Mr Philippe ECHEVIN, notre troisième élu. Vous nous avez répondu que cet élu supplémentaire ne nous permettait toujours pas de siéger au CCAS.

Or,

« - Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,

- Vu le Code de l’Action Sociale et de la Famille,

- Vu le Décret n° 95.562 du 6 Mai 1995 modifié par le Décret 2000-6 du 4 Janvier 2000 et l’article 8 du Décret n° 95-562 du 6 mai 1995:

« Les membres élus par le Conseil Municipal en son sein le sont au scrutin de liste, à la représentation

proportionnelle au plus fort reste, sans panachage ni vote préférentiel. Le scrutin est secret ».

Chaque Conseiller Municipal ou groupe de Conseillers Municipaux peut présenter une liste de candidats même incomplète. Dans cette hypothèse, si le nombre de candidats figurant sur une liste est inférieur au nombre de sièges qui reviennent à celle-ci, le ou les sièges non pourvus le sont par les autres listes. Les sièges sont attribués aux candidats d’après l’ordre de présentation sur chaque liste. »

Lors du vote des membres du CCAS, il ne nous a pas été proposé de constituer une liste de nom, voire incomplète, ce qui va à l’encontre du règlement.

Nous demandons donc à ce que les sièges attribués au Conseillers Municipaux pour le CCAS soient de nouveaux votés lors du prochain Conseil Municipal de Septembre.

Réponse : Mr ECHEVIN sera définitivement installé pour le C.M de septembre et nous procéderons de nouveau au vote du CCAS et de la Commission d'Appel d'Offre.

De nombreux actes de vandalisme sur des véhicules ont été commis ces dernières semaines et de nombreux vols d’outillage de jardin et de récoltes ont été signalés. Ces phénomènes qui sont nouveaux s’ajoutent aux nombreux cambriolages dont les Strépiniacois sont les victimes.

Au jour où un petit trafic de drogue se met de nouveau en place à la gare et où l’on signale des combats de chien la nuit à la croix St Martin, ne serait-il pas nécessaire de mettre en place une commission sur la sécurité des personnes et des biens, prérogative qui revient au maire, représentant de l’Etat ?

Réponse : Depuis quelques mois, les atteintes aux biens et aux personnes sont en baisse. Nous ne voyons pas l'utilité d'une telle commission.

Nous remercions Mme le Maire de tant de considération pour les Strépiniacois victimes d'actes de délinquance en tout genre ! Mesdames et messieurs, sachez que vos soucis ne sont pas ceux de votre mairie !

De nombreux résidents du quartier « Le Vintué » sont gênés par les odeurs émanant de la station d’épuration. Bien que cette station d’épuration soit équipée d’un système de neutralisation des odeurs (dixit le rapport annuel du délégataire), ces odeurs sont de plus en plus persistantes suivants les conditions météorologiques. Qu’est-il envisagé de faire afin que ces odeurs ne soient pas un désagrément de plus de ce quartier bien mal loti en nuisances.

Réponse : Le Vintué est un quartier qui n'a pas plus de nuisances qu'un autre. Mais nous travaillons pour ce problème d'odeurs.

Nous voulions répondre à ces déclarations, mais Mr MEUNIER nous en a empêché car, d'après lui, nous ne pouvons entamer de débats suite aux réponses de Mme le Maire ( dixit le règlement du C.M). Nous cherchons ce point, mais avons du mal à le trouver.

Quand je pense que Mr MEUNIER déclarait précédemment lors du même Conseil Municipal, regretter qu'il n'y ait pas de débats; Cette attitude se passe de commentaires...

Voir les commentaires