Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

...MAIS DE RIEN MADAME LE MAIRE !

Publié le par Front National 3°circonscription de l'essonne

Le Républicain Essonne du 22 décembre

Le Républicain Essonne du 22 décembre

L'avantage avec une presse qui relate des faits politiques ou touchant à la politique, c'est qu'elle donne la parole à toutes les parties.

Et la vision de Mme le Maire d'Etréchy concernant l'agression dont j'ai fait l'objet et tout bonnement scandaleuse !

Lire que j'ai provoqué (sic) ces "jeunes" me laisse sans voix. Comment notre édile municipale peut-elle se ranger du côté de ces délinquants.

Madame le Maire, je savais que la sécurité des strépoiniacois était le cadet de vos soucis, mais que l'intégrité physique de vos élus passent après votre incompétance en la matière prouve bien que vous tentez de minimiser un acte grave !

Madame le Maire, si un jour vous êtes victime d'une agression dans le cadre de votre fonction, je déclarerai tout simplement que c'est votre laxisme en la matière qui a provoqué la situation.

J'espère de tout coeur que, si un jour, se sont nos policiers municipaux qui sont victimes d'une telle agression, vous n'aurez pas les mêmes pensées....quoi que ! Car il est plus facile de courber l'échine que de faire face, ce que je suis fier d'avoir fait !

François HELIE

Voir les commentaires

JOYEUX NOEL !

Publié le par Front National 3°circonscription de l'essonne

L'ensemble d'Etréchy Bleu Marine vous souhaite un joyeux Noël ! Nous espérons que vous le passerez en famille et que ce réveillon sera un moment de communion entre tradition chrétienne et joie de vivre !

 

Etréchy Bleu Marine

Voir les commentaires

Migrants à Etréchy ? Ou quand la majorité s'emmêle les pinceaux !

Publié le par Front National 3°circonscription de l'essonne

Lors du conseil municipal du mois de novembre, nous avions demandé à Mme le maire si Etréchy avait été sollicitée par la Préfecture pour accuillir des migrants et si Etréchy avait vocation à en accueillir. La réponse était nette et sans appel : «Non aux deux questions » (sic). Nous étions évidemment satisfaits de cette réponse sans ambiguïté mais cette position n'ayant aucune valeur sans l'avis du conseil municipal, nous avons décidé de déposer une motion dans ce sens pour le conseil municipal de décembre.

 

Au vue de la réponse précédente, notre motion intitulée « ma commune sans migrants », ne devait être qu'une simple formalité. Mais nous avions oublié que nous étions à Etréchy, ville de toutes les surprises municipales !

 

Quelle ne fut pas notre étonnement, en effet, de recevoir un mail de la mairie nous déclarant que madame le Maire ne souhaitait pas proposer notre motion pour le prochain conseil. Quant aux causes de ce refus, nous attendons encore l'explication.

Pourtant, la jurisprudence en la matière est claire et notre motion se devait d' être proposée et votée !

 

Finalement, contre toute attente, la question des migrants s'est immiscée au sein du dernier conseil car Madame le maire, a proposé à son conseil s'il voulait voter....pour que la motion soit votée ! Mais sans en préciser le contenu !

 

Le vote fut évidemment sans appel puisque l'ensemble du conseil, à l'exception d'Etréchy Bleu Marine, a rejeté la présentation de notre motion.

 

Moralité, quand Madame le maire fait preuve de courage municipal, mais qui n'engage qu'elle-même, elle est rattrapée par l'idéologie de son groupe sur la question suivi par « Ensemble et Solidire ».qui eux, au moins, sont clairs dans leurs bottes.

 

Madame le maire, avez-vous encore la main sur votre groupe ? Personellement, à Etréchy Bleu Marine, nous pensons que non ! A moins que votre réponse du mois de novembre n'était qu'un énième mensonge afin de ne pas attirer sur vous les foudres de votre seule opposition !

 

Madame le maire, savez-vous que, de part votre manque de courage, vous venez de lancer un signal fort à la Préfecture qui va s'empresser de mettre Etréchy sur la liste des communes volontaires pour accueillir ces clandestins.

 

Les strépiniacois vous en remercieront jamais assez...et nous aussi !

 

Etréchy Bleu Marine

motion "ma commune sans migrants"motion "ma commune sans migrants"

motion "ma commune sans migrants"

Voir les commentaires

LE REPUBLICAIN 91 : Quand C.Ragu tente de faire le buzz mais fait Pschitt !

Publié le par Front National 3°circonscription de l'essonne

Ma réaction dans Le Républicain-91 du 17 décembre 2016

Ma réaction dans Le Républicain-91 du 17 décembre 2016

Quand C.Ragu, se sert de "Vivre à Etréchy" pour expliquer sa démission du poste de président de Juine et Renarde, une chose est sûre, il ne fait pas les choses à moitié.

Il déclare :" l'ambition et la soif de pouvoir de certains ont, à ce stade, motivé d'écarter délibérement Etréchy, jugé trop apolitique" (sic)

Cette tribune a fait grand bruit et même au delà de notre intercommunalité et je ne reviendrais pas sur ce que j'avais déclaré sur ce blog lors de l'annonce de cette démission.

Mais depuis, les choses ont évolué et pas en bien pour le bilan et l'avenir d'Etréchy au sein de la communauté de communes.

En effet, jeudi dernier s'est tenu le conseil communautaire où était proposé au vote le Contrat de Ruralité qui est la signature entre la CC et les instances départementales, régionales et étatiques des investissements locaux.

Ce contrat de rurtalité a été rédigé sous l'air de C.Ragu et l'on peut découvrir que les investissements sur notre commune ne sont pas à la hauteur de ceux des autres communes.

De plus, la preuve que notre premier adjoint au maire est entré en guerre ouverte avec ses anciens collègues de la CC, est sa nomination à la présidence de la CLET d'Etréchy.

Pour les novices, le rôle de la CLET  (Commission Locale de l'Evaluation des Charges) est de procéder à l’évaluation du montant des charges et recettes transférées à la CC. 

Le fait que C.Ragu ait voulu se faire élire à la place de P.Meunier, ancien président démissionnaire (comme par hasard), en dit long sur le rôle de poil à gratter de la CC qu'il veut se donner.

Quoi qu'il en soit, alors que C.Ragu pensait se dédouaner et s'offrir une tribune afin de redorer son blason, finalement, c'est l'ensemble de la caste politique de tout bord confondu qui lui tombe dessus !

Monsieur Ragu, apprenez que tout flatteur vit au dépend de celui qui l'écoute et cette leçon vaut bien un cour de communication, art que votre équipe ne maîtrise absolument pas...on le savait déjà !

François HELIE

Voir les commentaires

François HELIE agressé à l'issue du Conseil Municpal !

Publié le par Front National 3°circonscription de l'essonne

Depuis plus de six mois, les résidents de la place de la Mairie à Etréchy sont excédés par les nuisances commises le soir et la nuit par une bande de « jeunes » qui squattent le kiosque à musique ou les bancs publics et qui s'adonnent à la consommation massive d'alcool et de cannabis.

 

Une pétition de la part des riverains a même été remise à madame Dailly, maire d'Etréchy, et malgré des passages réguliers des forces de gendarmerie, la situation perdure, surtout les week-ends.

 

Il est de notoriété publique à Etréchy que certains de ces « jeunes », dont la plupart sont étrangers à la commune, s'adonnent à un trafic de stupéfiants.

 

Vendredi 16 décembre, durant le conseil municipal nous entendions, provenant de la place de la Mairie, de nombreux éclats de voix et de la musique à très fort volume. Nous recevions même des SMS de la part de riverains excédés nous informant qu'ils venaient d'envoyer un nouveau mail à madame le maire lui demandant de faire cesser une fois pour toutes ces nuisances, car ces « jeunes » les insultaient après une énième demande de faire moins de bruit.

 

A l'issue du conseil municipal, nous avons pu observer que les « jeunes » étaient en effet sur un banc public sous les fenêtres des Strépiniacois et à l'aide d'une enceinte portative écoutaient de la musique à très fort volume tout en fumant du cannabis, reconnaissable à l'odeur ambiante. Nous constations aussi que ces derniers posaient leurs bouteilles d'alcool sur le toit des véhicules des résidents stationnés à cet endroit.

 

Nous avons dénoncé cet état de fait à la directrice générale des services de la mairie qui a procédé à la fermeture des grilles et cette dernière en a alerté Madame le maire qui est allée à la rencontre de ce groupe afin de lui demander de cesser ce trouble à l'ordre public.

 

Or, Madame le maire, n'a absolument pas eu conscience de l'attitude très menaçante des membres du groupe qui l'entouraient De plus, d'autres « jeunes » qui se trouvaient à bord de véhicules commençaient à se regrouper.

 

Nous sommes alors allés à la rencontre de Madame le maire afin de l'informer de la dangerosité de cette situation notamment pour son intégrité physique. François HELIE, lui déclarait que si elle restait au contact de ces personnes, ce «serait à ces risques et périls».

 

Alors que François Helie, s'était clairement identifé comme élu, ila de suite reçu un coup de poing au niveau du visage de la part d'un des jeunes qui se targuait d'être de la Cité de la Grande Borne à Grigny et d'après lui, de sortir de la prison de Fleury Merogis . Et c'est après que François HELIE ait repoussé son agresseur que cinq autres personnes lui ont assené coups de poings et coups de pieds jusqu'à l'amener au sol !

 

Il a fallu l'arrivée de Strépiniacois qui sortaient nombreux avec leurs enfants de l'église où s'achevait le concert de Noël pour calmer la situation jusqu'à l'arrivée des gendarmes.

 

François HELIE, souffrant de douleurs aux jambes et au visage est allé faire constater par un médecin ses blessures et a déposé plainte pour les faits.

 

Les élus d'Etréchy Bleu Marine sont solidaires des résidents de la place de la Mairie dont la tranquillité publique est sacrifiée par la présence chronique de délinquants galvanisés par l'inaction des pouvoirs publics !

 

Les élus d'Etréchy Bleu Marine condamnent cette lâche agression dont a été victime leur collègue de la part de ces délinquants dont aucun n'est issu d'Etréchy et qui profitent du vide sécuritaire la nuit sur la commune pour s'adonner à toutes sortes de nuisances et de délits !

 

Les élus d'Etréchy Bleu Marine réitèrent leur demande pour que Madame le maire missionne la police intercommunale, afin que ses horaires soient décalés en soirée le week-end.

 

Les élus d'Etréchy Bleu Marine demandent à M. Jean-Marc FOUCHER, président de la CC Juine et Renarde, d'augmenter les effectifs de la police intercommunale qui, actuellement, ne correspondent absolument pas à la réalité du terrain !

 

Les élus d'Etréchy Bleu Marine resteront vigilants sur ce dossier sécuritaire qui prouve bien que nous faisons face à une délinquance itinérante et que les zones rurales profitent à cette délinquance en raison du manque de moyens employés et de réponse pénale appliquée !

Les élus d'Etréchy Bleu Marine

Voir les commentaires

Juine et Renarde : Un contrat de ruralité.....mais sans sécurité !

Publié le par Front National 3°circonscription de l'essonne

Voir les commentaires

Vivre à Etréchy de Décembre : Notre tribune libre !

Publié le par Front National 3°circonscription de l'essonne

JUINE ET RENARDE : un putsch politique en trois actes !

 

Acte 1 : janvier 2016, Lardy, Boissy-sous-Saint-Yon et Saint-Yon quittent la communauté de communes de l'Arpajonnais, classée à gauche, pour rejoindre Juine et Renarde, classée à droite. Tout le monde s'en félicite et M. Ragu, alors président, offre à ces maires des postes de vice-présidents.

 

Acte 2 : octobre 2016, sous la pression des nouveaux vice-présidents, M. Ragu donne sa démission car ses décisions ne recueillent plus la majorité au sein du bureau. M. Fouchet, maire de Villeconin est alors élu président et, lors des élections des nouveaux vice-présidents, Etréchy est écartée du bureau et n'a plus de vice-présidence !

Acte 3 : Lardy et Bouray-sur-Juine décident de fusionner ainsi que Boissy-sous-Saint-Yon, Mauchamps et Saint-Yon. Ces fusions, sans consultation et accord des administrés, donneront à ces « villes nouvelles » un poids encore plus conséquent au sein du conseil communautaire et accapareront l'ensemble des décisions... quitte à sacrifier le nouveau président ainsi que notre intercommunalité dont l'opposition sera composée d'élus de petits villages et d'Etréchy dont Mme le maire n'a pas réussi à imposer ses élus !

Moralité : Quand on fait entrer le loup dans la bergerie, on s'assure qu'il y ait bien un berger. Ce n'était pas le cas à Juine et Renarde ! Par contre, il nous reste la bergerie... les locaux de l'intercommunalité étant situés dans notre mairie !!

François HELIE – Philippe ECHEVIN – Sandrine PALVADEAU

etrechybleumarine@gmail.com ou 06/52/09/08/33

Voir les commentaires

FUSION BOURAY-LARDY : AU NOM DU PEUPLE !

Publié le par Front National 3°circonscription de l'essonne

Voir les commentaires